Café AgitaTerre // 1er juin - Joualle, Communs, ZAD

May 22, 2018

 

L'association 3PA vous invite au cinquième et dernier Café AgitaTerre 2018 !

Au programme :


18h30 - VISITE DE LA JOUALLE DE POUCHARRAMET,

Expérience collective agro-écologique mêlant légumes, fruitiers et vignes, gérée en Commun ! 
>> RDV chemin des Margalides, à côté du château d'eau de Poucharramet


La Joualle est un terrain géré collectivement par 5 acteurs de l'agriculture et de l'éducation à Poucharramet. Une expérience collective d'un commun en partage ou comment gérer et partager les terres agricoles. La terre appartient à celles et ceux qui la travaillent et, dans ce cas, elle est travaillée en collectif.

Une joualle (« joala » en occitan) est un système ancestral de culture écologique associant sur une même parcelle de la vigne poussant sur des arbres fruitiers et plusieurs autres cultures intercalaires réalisées entre les rangées d'arbres. Cette méthode culturale a été pratiquée en plusieurs régions d'Europe, et notamment dans le Sud-Ouest de la France. (Source : Wikipedia)


19h15 - Repas partagé, amenez un petit quelque chose pour rencontrer les participants autour du repas !


20h30 – Témoignages et discussions :
LES COMMUNS ET LA PRESERVATION DES BIENS COMMUNS SUR LA ZAD, témoignages de Notre-Dame des Landes avec le Collectif ZAD31 et, nous l'espérons à ce jour, un habitant de la ZAD de NDDL
>> La Maison de la Terre


La notion des communs, que nous abordons depuis le début de l'année par le biais des Cafés AgitaTerre, connait une activité intense et brulante. La question des Zones à défendre (ZAD) pose la question de la légitimité de la propriété privée (mais aussi publique) quand il s'agit d'y développer des projets qui sont en contradiction avec les biens communs et leur gestion, ou surtout dans l'avenir commun que nous souhaitons envisager. L'appropriation, temporaire ou définitive, par un groupe de personnes d'une parcelle de terre pour la protéger d'un projet jugé inutile pose de nombreuses questions. Aussi, le travail effectué dans le cadre de cette lutte, et initiant de véritables projets communs et collectifs, doivent-ils devenir un bien commun ? (comme s'était posée la question le Journal Reporterre dans l'article suivant). C'est de ces sujets et de bien d'autres encore que nous pourrons discuter lors de ce café AgitaTerre qui promet d'être riche en échanges!

 

Entrée libre.

Please reload

Articles précédents
Please reload

Suivez-nous
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now